Courge de nice

Prix de vente : 3.00 ¤ l'unité 

 Bio français
 
Bio européen

Produit disponible en ligne dans un délai de 0 jour(s) avant la livraison

Elle offre une chair orangée, avec assez peu de pépins, concentrés dans la partie renflée. La courge de Nice est donc un achat rentable, vous aurez de quoi nourrir toute la famille !

L'intérieur de la courge de Nice

On a commencé par la goûter crue : elle est croquante et agréable, elle offre une saveur assez présente qui rappelle le melon jaune en moins sucré. Intéressante à ajouter à une salade composée, en petites tranches ou râpée.

La courge de Nice en soupe

Nous l’avons essayée en soupe, ce n’est pas du genre qui tient au corps : la texture, semblable à celle du potiron, est un peu aqueuse, la soupe est bien liquide. N’hésitez donc pas, si vous préférez les soupes épaisses, à ajouter quelques pommes de terre. En soupe, on retrouve encore cette saveur de melon, agréable et légère.

La courge de Nice en poêlée

Deuxième test : une cuisson à la poêle, dans une poêle-wok, en réalité, à la fois poêle et casserole, très pratique pour les improvisations culinaires. Coupée en cubes, la courge de Nice réagit plutôt bien à la cuisson. Elle semble fondre en surface, mais finalement se tient bien. Nous avons bien épicé la chose, avec du curry et un soupçon de pâte de piment réunionnaise qui, en plus du piquant, apporte un parfum formidable. Un peu de lait de coco pour terminer la cuisson, c’était vraiment très agréable. La texture est surprenante, à la fois fondante, presque aqueuse, et tout de même croquante.

Conclusion : Si vous en trouvez, ça vaut le coup d’en prendre. La courge de Nice se conserve bien dans un endroit frais, à l’abri de la lumière.